Quand deux artistes Danois exposent à Berlin, ça résonne jusqu'en France !

Imaginez un peu Nicolas Dupont-Aignan qui, prenant son petit déjeuner, réalise qu'à Berlin, place Marianne (notez le symbole), deux artistes exposent une œuvre intitulée "musée des martyrs". Œuvre qui montre, sous la forme de photos, “une série de personnalités de l’histoire du monde qui sont morts pour leurs convictions”.

Jusqu'ici, rien de bien choquant, mais là où le sang de Nicolas ne fait qu'un tour, c'est qu'aux côtés de Socrate, Sainte Apolline d’Alexandrie et Martin Luther King se trouve une photo de... Ismaël Omar Mustafaï... l'un des terroristes du Bataclan.

Et c'est là que Nicolas lâche sa tartine dans le café, et se saisit de son portable pour montrer au monde son indignation en... balançant un tweet assassin et demandant au gouvernement allemand le retrait immédiat de cette installation artistique.

Il est vrai que Dupont-Aignan n'a déjà absolument aucune influence en France, alors en Allemagne...

Mais il est dans l'air du temps le Nico... avec ces politiques qui ont la fâcheuse tendance à se mêler d'art pour faire parler d'eux.

Dieudonné en sait quelque chose... C'est pourquoi notre humoriste a tenu à réagir.

"Bravo à ces artistes Danois qui, par leur art visionnaire et leur audace, nous redonnent espoir en l'homme. Aujourd'hui, plus que jamais, je me sens "Charlie Coulibaly"."

Dieudonné Mbala Mbala